Commissariat général au tourisme

Les Pages Pro

Plan Marshall 4.0 - Synthèse

Présenté le 29 mai 2015, le « Plan Marshall 4.0 », clin d'œil à la 4ème révolution industrielle, celle du numérique (après la vapeur, l'électricité et l'automatisation) , se concentre sur des mesures prioritaires pour le redéploiement économique de la Wallonie, susceptibles de structurer une véritable politique industrielle. Il se fonde sur l'innovation ainsi que la formation et intègre les principes de bonne gouvernance.

Sur la législature, ce seront près de 2,9 milliards d'euros qui lui seront consacrés (dont 468 millions d'euros de financement alternatif afin de soutenir des projets d'investissements)

Ce Plan ne représente pas l'ensemble de la politique du Gouvernement ni même l'ensemble des mesures contribuant au soutien de l'activité économique et de l'emploi en Wallonie. Toutefois, il constitue le cœur d'une dynamique de redéploiement socio-économique destiné, dans la recherche d'un large consensus, à fédérer les interlocuteurs sociaux.

Pour rédiger son document, le Gouvernement wallon s'est basé sur les enseignements des deux premiers Plans (Plan Marshall et Plan Marshall 2.vert). Le Gouvernement wallon a également pu compter sur les pistes retenues à la fin de la législature passée dans le Plan Marshall 2022 qui traçait les lignes à l'horizon d'une décennie.

Le Plan Marshall 4.0 se structure autour de 5 axes, à savoir :

AXE 1. Faire du capital humain un atout – 304,5 millions (dont 10 millions en financement alternatif)

C'est dans cet axe que l'on retrouve les mesures de formation et d'enseignement menées en lien étroit avec la FWB.

AXE 2. Soutenir le développement de l'industrie par une politique d'innovation et de croissance des entreprises – 850,5 millions

Cet axe rassemble les mesures en appui au développement d'une politique économique et industrielle basée sur l'innovation et la croissance de nos entreprises.

AXE 3. Mobilisation du territoire à destination du développement économique – 374 millions (dont 325 millions en financement alternatif)

Au travers de cet axe, le Gouvernement entend renforcer l'attractivité économique du territoire wallon. On y retrouve les projets d'infrastructures : ZAE, Ports, sites économiques en reconversion, les « routes pour l'emploi » ainsi que les ateliers de travail partagés et halls relais agricoles.

AXE 4. Soutenir l'efficacité, la transition énergétique et l'économie circulaire – 1,1 milliard (dont 133 millions en financement alternatif)

Cet axe rassemble les mesures structurantes de soutien à la transition énergétique, le tout au profit des entreprises et des consommateurs

AXE 5. Soutenir l'innovation numérique – 244,8 millions

Cet axe rassemble les mesures visant au développement et à l'intégration du numérique comme vecteur de développement économique.

Date de parution Mai 2015
Nombre de pages 13

Disponibilité