Commissariat général au tourisme

Les Pages Pro

Itinérance douce & tourisme

Itinérance douce & tourisme

Pourquoi choisit-on de découvrir une région à pied, à vélo, à cheval... ? Est-ce pour être au plus près du territoire (de ses paysages, de sa faune, sa flore, de son patrimoine bâti...), pour la performance sportive, pour être au grand air, pour être seul au monde ou, au contraire, pour vivre une “aventure collective”, pour aller à la rencontre des autres (randonneurs, pèlerins, backpackers...) ou de la population locale ? Les raisons sont multiples et, somme toute, assez mal connues. Tout comme on connaît mal les touristes itinérants (leur nombre, leur origine géographique et sociale, leurs modes de consommation...).
Malgré les carences de l'observation (en progrès toutefois !), on sait que les territoires qui réussissent à “mettre en itinérance” leur offre sont ceux qui parviennent à en fluidifier la pratique et permettent au touriste itinérant d'avoir un accès facile à des prestations adaptées (hébergement, transport...). Au-delà de la création des cheminements (sentiers, véloroutes...), l'organisation est alors le maître mot. Elle passe par la mise en place d'outils (des topo-guides aux applications mobiles) et de services dédiés (labellisation des hébergements “adaptés” à l'itinérance, accès facilité aux transports publics ou à la location de véhicules, portage des bagages...). Plus facile à dire qu'à faire ! Car si le tourisme est, en général, une activité complexe à organiser, il l'est plus encore quand le touriste “bouge”, qu'il traverse des territoires administratifs différents, qu'il circule et que, sans voiture, il souffre d'une autonomie de déplacement limitée... La mise en itinérance reste un défi complexe, qui ne peut être relevé que par les territoires qui en font un axe fort de leur politique touristique.

Auteur(s) Jean Corneloup,Christophe Revéret,Franck Michel,Jean-Christophe Demers,Libéra Berthelot,Caroline Hantz,Grégoire Bel,Julien Farama,Nicolas Mercat,Lukas Stadtherr,Guy Chaumereuil,Didier Martin,Laurent Savignac,Karine Leclaire,Evelyne Muller,Sophie Valeron,Pierre Dabout,Christian Tijou,Jean-Michel Humeau,Éric Bouchet,Armelle Leroux
Editeur Espaces tourisme & loisirs
Date de parution Avril 2012
Nombre de pages 146

Disponibilité

Table des matières

L'itinérance, une pratique récréative en mouvement Jean Corneloup

Les destinations françaises tiennent-elles vraiment la route ? Christophe Revéret

La marche à pied, un mode philosophique d'être, de penser et de voyager Franck Michel

Le backpacking. Entre émancipation et inscription culturelle de soi sur les chemins du monde Jean-Christophe Demers

Au-delà des chiffres, les enseignements de l'Observatoire des pratiques itinérantes du Vercors Libéra Berthelot, Caroline Hantz , Grégoire Bel

La randonnée itinérante produit (enfin !) des chiffres. L'exemple du chemin de Stevenson Julien Farama

L'itinérance à vélo, un outil de structuration des politiques cyclables Nicolas Mercat

SuisseMobile : une offre d'itinérance douce unique au monde Lukas Stadtherr

L'itinérance : un tourisme en marche dans les Alpes ? Guy Chaumereuil

L'itinérance en Bourgogne. Un axe majeur de développement touristique Didier Martin

L'ambition de la région Centre. Devenir la première région française de tourisme à vélo Laurent Savignac

Pays de la Loire. Une approche globale du développement des itinéraires cyclables Karine Leclaire

Grandes Traversées du Jura. Itinérance et développement dans les montagnes du Jura Evelyne Muller

Grandes Traversées du Vercors. L'itinérance au service du développement Sophie Valeron

Alpes de Haute-Provence et province de Cuneo. Un nouveau territoire d'itinérance Pierre Dabout

L'itinérance, un enjeu fédérateur pour le Massif central Christian Tijou

La FFRandonnée, acteur du développement touristique Jean-Michel Humeau

Itinérance et nouveaux supports numériques d'information Éric Bouchet

La technologie au service de l'itinérance touristique Armelle Leroux