Commissariat général au tourisme

Les Pages Pro

Développement et promotion touristique d'un nouveau pays issu de l'ex-Yougoslavie : le cas du Monténégro

Dans les pages qui suivent, j'ai entrepris de traiter, grâce aux différents éléments et renseignements obtenus, le sujet suivant: «Développement et promotion touristique d'un nouveau pays issu de l'ex-Yougoslavie : le cas du Monténégro. » Le choix de ce sujet s'est fait pour plusieurs raisons.

D'une part, je suis originaire du Monténégro et une bonne partie de ma famille vit toujours dans les différentes républiques de l'ex-Yougoslavie. J 'ai ainsi eu l'occasion de voir, d'une année à l'autre, l'évolution du pays et plus précisément l'évolution touristique, avec notamment l'arrivée de plus en plus importante de touristes, mais aussi la mise en place des différentes infrastructures ayant pour objectif de répondre à cette croissance des arrivées touristiques.

D'autre part, le Monténégro est une région fort attrayante non seulement grâce aux beautés et aux richesses naturelles que l'on peut y trouver, mais aussi par les différentes formes d'hébergements qu'elle offre.

Cependant, peu d'études ont été réalisées a ce sujet, du moins en Belgique, et la promotion du Monténégro y est aussi très peu présente. Aussi, nombreux sont ceux à avoir une image négative de la destination, notamment suite aux conflits passés mais aussi à cause de la corruption et de la mafia qui y sont fort présentes.

L'analyse de ce sujet a été un réel défi et a demandé beaucoup de patience et de persévérance. Tout d'abord, j'ai eu quelques difficultés à me baser sur des ouvrages scientifiques traitant spécifiquement de ce sujet. Le peu de documents dont je disposais étaient pour la plupart en anglais ou en monténégrin, ce qui a nécessité en premier lieu une traduction et ensuite une analyse de la pertinence des documents, ce qui n'était pas chose facile. Ces documents ne donnant pas de réponses précises et complètes sur le sujet, j'ai donc dû faire de nombreuses recherches sur internet pour y puiser des informations qui étaient mises à jour et bien plus complètes.

J'aimerais attirer votre attention sur différents points : les statistiques et les données sur lesquelles je me suis basée pour réaliser ce travail sont sujettes à caution dans la mesure où, l'indépendance du Monténégro étant relativement récente, on ne sait pas comment elles ont été constituées. C'est pourquoi j'ai utilisé mon bon sens pour les analyser. D'autre part, j'ai rencontré de sérieux problèmes pendant la rédaction de mon travail tels que le manque de personnes de contact mais aussi un manque de collaboration. Le Monténégro n'ayant pas encore ouvert d'office de tourisme ni à Bruxelles ni à Paris, j'ai dû me rendre auprès de l'ambassade de Serbie, qui traitait jusqu'à il y a peu le Monténégro et qui ne désirait répondre à aucune question, ni même donner les coordonnées de la Mission monténégrine située à Bruxelles. Cette mission, à part me foumir des brochures, ne savait pas répondre aux questions relatives au tourisme.

Le Monténégro est, à ce jour, l'un des plus jeunes Etats d'Europe. Comme son voisin de l'ouest et principal concurrent, la Croatie, il possède un véritable potentiel touristique avec près de 300 km de côte sur l'Adriatique et un arrière-pays avec des parcs naturels. Le Monténégro fait partie des endroits peu explorés du fait de son isolement et de la dispersion de ses lieux de vie, mais aussi par manque de promotion réalisée jusqu'à présent. Sa voisine, la Croatie, est quant à elle, bien plus médiatisée et est devenue une destination phare de la côte adriatique l'été. Préservé de l'industrialisation par ses montagnes, il a maintenu une nature sauvage qui en fait aujourd'hui un des principaux pôles d'attraction pour les touristes et les investisseurs désireux de développer des produits haut de gamme. Bien qu'actuellement, l'un des trois points forts du Monténégro soit le tourisme, il est important de noter que cet élément a toujours constitué une part importante dans l'économie du Monténégro et s'est principalement focalisé sur son marché régional et local.

Toutefois, le marché international était aussi présent. En effet, de nombreux Européens ont déjà goûté au farniente des plages monténégrines à l'époque où celui-ci faisait encore partie de la Yougoslavie. Après presque dix années de déclin durant les années 90, le tourisme a montré un important redressement ces cinq dernières années. Le Monténégro est aujourd'hui en plein essor économique et touristique. Le tourisme représente un produit final nécessitant dïmportants développements en amont dans le domaine des infrastructures, énergie, transport, eau, assainissement ainsi que dans les services et ne se résume pas, comme beaucoup le pensent, à la construction de quelques hôtels sur la côte.

Depuis son indépendance en 2006, le Monténégro a fait de gros efforts d'intégration européenne et de développement, d'autant plus que tous les multilatéraux sont présents au Monténégro, qu'il s'agisse de la Banque Mondiale, de la Banque Européenne de Reconstruction et de Développement (BERD), de la Banque Européenne dïnvestissement (BEI) ou de l'Agence Européenne de Reconstruction. De nos jours, rares sont les personnes à connaître la géographie du Monténégro et encore moins son histoire, les différentes influences de civilisations, les récents conflits qui l'ont touché, etc. Ceci peut sembler tout à fait normal vu leur complexité et les nombreux changements de statuts que le Monténégro a connu jusqu'à présent.

Les deux autres points forts sont l'agroalimentaire et l'aluminium.

Nous le verrons par la suite, au temps ou le Monténégro était une république yougoslave, le marché local comprenait six républiques et deux provinces.

Auteur(s) Kuq Elvira
Université ULB - IGEAT
Date de parution 2008

Disponibilité

Extrait

" Directeur : C Billen "