Commissariat général au tourisme

Les Pages Pro

Compensation carbone et tourisme

Couv-257-w.jpg

Le secteur du tourisme, via notamment le poste "transport aérien", émet 5 % environ des gaz à effet de serre dans le monde. Dans le contexte actuel de croissance rapide du tourisme international, il est utopique d'envisager réduire les émissions de CO2 liées au voyage, sauf à envisager un repli du monde sur lui-même. Pour limiter son impact environnemental, le secteur du tourisme doit prendre les devants : optimiser sa consommation d'énergie, s'intégrer dans le marché réglementé du carbone et encourager la compensation volontaire. Pour ambiguë qu'elle soit, la compensation volontaire de carbone est, en effet, un moyen de participer à la lutte contre le réchauffement climatique, en finançant des projets de réduction ou de séquestration du carbone.

Editeur Espaces tourisme et loisirs
Date de parution Mars 2008
Nombre de pages 58

Disponibilité

Table des matières

Compensation volontaire des gaz à effet de serre. Enjeux et limites ( Jean-Paul Céron , Ghislain Dubois)

La compensation CO2, une forme d'indulgence des temps modernes ? La compensation carbone est une nécessité ( Gilles Caire , Jean-François Rial)

Air France s'engage pour la compensation carbone. Allô Thalasso, partenaire du programme Action Carbone. La Techno Parade, événement électro-écolo. Éthic étapes vise l'écolabel européen ( Michel Lavernhe , Axel Picavet , Sophie Bernard , Jean-François Simon)

CO2 Solidaire, pour une compensation volontaire et solidaire ( Thomas Mansouri)

La FF Voile fait sa révolution culturelle ( Sylvie Lasseaux)

Repenser le tourisme international face à la menace terroriste ( Guy Assaker)

Essai de classification des sites touristiques. Un site ne naît pas touristique, il le devient ( Jean -Michel Hoerner)

Évaluation de la compétitivité des destinations touristiques. Application à la Caraïbe (Louis Dupont)