Commissariat général au tourisme

Les Pages Pro

Circuit de Spa-Francorchamps: Quelles retombées locales ? Le cas de Stavelot

Le circuit de Spa-Francorchamps : on aime ou on déteste; on est fan de vroom vroom ou on en est complètement dégoûté. On trouve que c'est la panacée en matière de développement régional ou on pense que c'est un gouffre financier sans pareil. On est séduit par les propos rassurants des politiques qui misent dessus, ou on envisagerait plutôt un avenir sans lui. Bref, le circuit ne laisse personne vraiment indifférent... Les Formule 1 cristallisent chacune de ces réactions. Ce rassemblement singulier fait l'objet d'enjeux de tous types et crée chaque année son lot de polémiques relayées avec passion par les médias. Des millions d'euros sont régulièrement octroyés par les pouvoirs publics depuis des dizaines d'années. En retour de quoi le circuit devrait générer des retombées colossales pour toute une région. Pour légitimer ces dépenses, on commandite des études tendant à prouver ces impacts positifs. Pourtant, cela ne convainc pas vraiment tout le monde.

Le jeu en vaut-il la chandelle ? Est-ce bien le rôle du public de financer une activité qui profitera au secteur privé? Ces questions sont régulièrement abordées... et provoquent aussitôt des réactions passionnées dans le camp de ses promoteurs qui font usage de tous les moyens pour justifier la pertinence du circuit. Nous ne répondrons pas à ces questions qui dépassent totalement le cadre d'analyse de ce travail. Nous nous limiterons à l'étude d'un échelon hyper local : la commune de Stavelot. Le circuit profite-t-il à la cité? A son tourisme? A ses commerçants? A ses habitants? A qui d'autre? Qu'ont-ils vraiment à y gagner? Les enjeux prétendus sont-ils les enjeux réels ?

Il ne sera nullement question de retombées économiques quantifiées - cela a déjà fait l'objet d'autres travaux - mais plutôt d'une analyse qualitative mettant en évidence les principes et les mécanismes qui définissent les retombées locales. Toutes ces interrogations sont interpellantes pour un étudiant en tourisme. Nous nous sentons d'autant plus concernés, que nous avons passé notre jeunesse à Stavelot, une des villes hôtes du circuit. Forts de cet ancrage, nous avons établi des liens privilégiés avec les protagonistes, ce qui nous a permis, nous l'espérons, une approche plus aigüe, plus sensible et plus profonde de la problématique.

En introduction, nous passerons en revue quelques études déjà réalisées en rapport avec notre sujet, puis nous expliciterons la méthodologie employée.

Nous distinguerons ensuite trois parties dans ce travail.

La première consistera à établir un cadre de référence. Ainsi, nous détaillerons les caractéristiques tant du milieu hôte et de son tourisme que du circuit en tant qu'activité touristique.

Dans la seconde partie, nous entrerons véritablement dans le vif du sujet. Nous développerons de manière détaillée les caractéristiques des retombées du circuit sur différents acteurs stavelotains.

La troisième et dernière partie tentera d'apporter des éléments explicatifs aux observations décrites dans la partie précédente.

Auteur(s) CAUMIANT Jean-François
Université ULB - IGEAT
Date de parution 2008

Disponibilité

Extrait

" Directeur : J-M Decroly "